Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 septembre 2015

Le retour...

Après une cure de silence pendant l'été, je suis de retour sur ce blog que vous n'avez pas cessé de consulter...

Pour commencer l'année en beauté, voici le dernier opus dont je suis le co-auteur:

 

Vrais et faux freres.jpg

 

Comme à l'habitude, j'en livre aux lecteurs de ce blog un extrait inédit :

 

I

Les ancêtres

 

Pour s’amuser ou pour s’abreuver d’authentiques légendes….

 

ADAM (4004 av. J.-C.–3074 av. J.-C.)

Si on en croit le père de l’histoire maçonnique, James Anderson, dans les Constitutions de 1723, Adam fut aussi le premier des francs-maçons. Il dut tenir loge au Paradis, avec ses deux fils, Caïn et Abel, pour Surveillants. Cela expliquerait bien des rivalités que l’on observe encore dans les temples maçonniques actuels.

 

ÈVE (juste une côte après Adam…). Les annales de la maçonnerie l’ignorent superbement. Or, si son conjoint a créé une loge avec ses deux fils, on peut supposer, au vu de la population de l’époque, qu’Ève n’est pas restée à l’écart…

 

NOÉ (dix générations après Adam), constructeur de l’Arche, pourrait apparaître comme le premier maître, amphibie et mixte. Du reste, certains grades maçonniques, très appréciés en Grande-Bretagne, le célèbrent et le mettent en scène.

 

SALOMON (xe siècle avant J.-C.)

Roi d’Israël qui édifia le temple de Jérusalem devenu plus tard le symbole fondamental de la franc-maçonnerie, Salomon est le « héros » de nombreuses grandes loges maçonniques et il arrive que, le temps d’une cérémonie, un candidat devienne un peu le roi Salomon… Si l’on considère qu’il eut, selon la Bible, 700 épouses et 300 concubines, on ne comprend pas que la maçonnerie mixte ait suscité tant de réticence depuis cette époque…

 

JÉSUS-CHRIST (début de son ère…)

Charpentier apprenti, né de père discuté, mais fortement reconnu. Il aurait dit : « Détruisez ce temple et je le rebâtirai en trois jours. » Sans doute un fort indice de son appartenance maçonnique ….

 

CHARLES MARTEL (690-741)

Tout le monde sait qu’il arrêta les Arabes à Poitiers. On ignore en revanche souvent que, selon les Anciens Devoirs, des textes en usage au Moyen Âge chez les maçons opératifs – ceux qui bâtissaient des cathédrales –, on avançait qu’il avait aussi introduit la franc-maçonnerie en Europe. Le martel qu’il avait en tête ne serait-il pas plutôt un maillet ?

 

Plus sérieusement, c’est maintenant que l’Histoire commence…